Licence informatique transfrontalière

Licences > Licence Informatique transfrontalière

Présentation

Les étudiantes et les étudiants de la licence informatique transfrontalière acquièrent de solides connaissances théoriques et pratiques en informatique, ainsi que des compétences complémentaires en économie – gestion. Ils développent également des compétences interculturelles et linguistiques (allemand et anglais) et effectuent la deuxième année de leur cursus en Allemagne. Des phases pratiques (projets et stage) assurent un lien étroit entre la formation et le monde professionnel.

Objectifs

Les étudiantes et des étudiants de ce parcours sont destinés à devenir des spécialistes de l’informatique et du numérique ayant de solides compétences en gestion. Les compétences interculturelles et linguistiques les préparent à évoluer dans un contexte international. Les enseignements théoriques dispensés constituent des atouts majeurs dans une perspective d’évolution de carrière dans le domaine de l’informatique qui est en constante expansion et mutation.

Admission
La formation est sélective et ne peut être intégrée qu’en première année. Elle est accessible aux titulaires d’un baccalauréat scientifique, ou de série économique et sociale ayant un très bon niveau en mathématiques. Un niveau minimum B2 est exigé en français et en allemand.

Le dossier de candidature doit comporter une lettre de motivation et un CV en français et en allemand. Les candidates et les candidats dont le dossier est sélectionné sont conviés à un entretien qui évalue leur motivation et leur niveau de langue en français et en allemand.

Poursuite d’études
À l’issue de leur formation, les étudiantes et les étudiants obtiennent la licence informatique française et un certificat Erasmus+ pour l’année passée en Allemagne. Le diplôme de licence leur permet de poursuivre leurs études dans les masters informatiques en France, en Allemagne ou dans d’autres pays. Ils ont en particulier les prérequis nécessaires pour intégrer le master MIAGE à Mulhouse. Ce master peut être suivi soit sous la forme d’une formation universitaire « classique », soit par apprentissage.

Les enseignements pratiques dispensés dans la formation confèrent aux jeunes diplômés qui le souhaitent le savoir-faire nécessaire pour intégrer directement le monde professionnel dans les domaines du développement de logiciels, du développement d’applications web et mobiles, des bases de données, de la gestion de projets informatiques…

Modalités d’enseignements
La formation se déroule sur trois années, chacune étant organisée en deux semestres. Chaque semestre permet d’obtenir 30 crédits universitaires européens (ECTS). Les étudiantes et les étudiants sont évalués régulièrement tout au long du semestre et bénéficient d’une session de rattrapage, en cas d’échec.

Le cursus vise un équilibre entre les enseignements théoriques et pratiques. L’expérience professionnelle est acquise au cours de projets en groupes et d’un stage en entreprise.

En première année, les enseignements interculturels et de langues sont dispensés au sein de groupes d’étudiantes et d’étudiants français et allemands. Les compétences en allemand sont perfectionnées lors de la deuxième année effectuée en Allemagne.

Programme
En première année, les étudiantes et les étudiants acquièrent une culture scientifique générale, essentiellement en mathématiques, ainsi que les fondements de l’informatique. Ils développent également leurs compétences linguistiques en allemand et en anglais et sont initiés au travail en groupe dans un contexte international et interculturel. L’enseignement des mathématiques représente 40% du volume horaire de la première année, l’informatique 30%, les langues et l’interculturalité 25% et la physique 5%.

La deuxième année en Allemagne est essentiellement consacrée à l’informatique théorique et appliquée. Les notions étudiées sont l’algorithmique, la programmation, le développement logiciel, les systèmes d’exploitation et les bases de données. Ces enseignements sont complétés par une initiation à l’économie-gestion, des mathématiques appliquées, des projets et des langues.

L’objectif de la troisième année, au sein de la MIAGE de Mulhouse, est d’approfondir les notions d’informatique et d’économie-gestion acquises précédemment et d’en étudier de nouvelles : développement web, développement d’applications mobiles, intelligence artificielle, réseaux, conception de systèmes d’information, économie d’entreprise, micro-macroéconomie, comptabilité, droit. Les mathématiques appliquées, les langues, les projets et un stage en entreprise complètent la formation.

Stage
La troisième année s’achève par un stage en entreprise qui commence début mai et dure de trois à quatre mois. Les étudiantes et les étudiants ont la possibilité, s’ils le désirent, d’effectuer leur stage à l’étranger.

Celles et ceux qui le souhaitent peuvent intégrer le master MIAGE par alternance, directement à la suite de leur stage. Ils peuvent effectuer cette alternance dans une entreprise en France ou à l’étranger.

Ouverture à l'international
Le parcours transfrontalier de la licence informatique comporte dès la première année un module interculturel suivi conjointement par des étudiantes et des étudiants français et allemands.

La deuxième année de formation est intégralement effectuée en Allemagne dans une université ou une école partenaire de l’Université de Haute-Alsace, notamment à la Hochschule für Technik und Wirtschaft de Berlin.

Les plus de la formation
La licence transfrontalière en informatique est portée par la MIAGE de Mulhouse. Elle bénéficie ainsi de la longue expérience des MIAGE de France en ingénierie de formation, ce qui garantit la qualité de ses enseignements tant fondamentaux que professionnalisants. La participation active d’intervenants du monde professionnels dans le cursus (enseignements, jurys, programmes,…) permet de répondre aux besoins réels des entreprises.

La formation bénéficie également du soutien de NovaTris, le Centre de compétences transfrontalières de l’Université de Haute-Alsace. Ce centre organise les enseignements interculturels dans la formation. Il propose également une bourse de mobilité aux étudiantes et aux étudiants pendant leur séjour en Allemagne. Cette bourse vient compléter la bourse Erasmus+.